background img

Quel document demander une FSL ?

Parmi la controverse et le mécontentement de nombreuses associations commencera lundi 9 Novembre le PC bonus et Internet pour soutenir les familles à faible revenu à se doter d’une connexion ultra-large bande et d’un dispositif (ordinateur ou tablette) pour la navigation. Il s’agit d’un bon d’une valeur maximale de 500 euros qui peut être dépensé pour l’achat de services de connexion et d’appareils sélectionnés directement par les opérateurs accrédités sur le site d’ Infratel Italia (Photo : Pixabay) , l’organisme désigné par le Ministère du Développement économique pour la gestion de la mesure incitative.

A lire aussi : Je vous laisse un CDI pour un autre ?

Infratel a mis à disposition sur son site Internet la liste des opérateurs accrédités (jusqu’au 30 octobre) pour la fourniture de services pouvant être achetés avec des bons basés sur lesspécifications techniques relatives aux services de couverture indiqués dans Carte Braodband par Agcom.

Comment fonctionne l’incitation

Dans la première phase, qui débutera dans une semaine, le bon doit être demandé directement aux opérateurssélectionnés par Infratel, et se traduit par une contribution comprise entre un minimum de 200 à un maximum de 400 eurospour l’achat d’un abonnement internet, et une incitation comprise entre 100 et 300 euros pour l’achat d’un PC ou d’une tablette indiquée directement auprès de l’opérateur en combinaison avec l’offre de connectivité.

Lire également : Quand est-ce que je commence la boîte pour un déménagement ?

Dans la demande d’activation de l’abonnement, qui doit avoir une durée minimale d’un an, en plus de la pièce d’identité et le code fiscal, vous devrez également soumettre à l’opérateur une auto-certification de son propre Isee. La demande du bon, contextuelle à l’activation de l’abonnement, peut être soumise à la fois par voie électronique et directement dans le magasin, en fonction des indications qui sont rapportées par les différentes sociétés affiliées.

Exigences

Globalement, les fonds seront disponibles jusqu’à épuisement des 204 millions d’euros alloués à cette mesure pour la première phase, et dans les plans de l’exécutif devraient couvrir environ 2 millions de ménages .

Parmi les exigences fondamentales, les bénéficiaires qui postuleront dans cette première phase doivent avoir un Isee inférieur à 20.000 euros et devront souscrire un abonnement internet home avec une connectivité d’au moins 30 mégabits par seconde .

ici la fin de 2020 , il est alors prévu de commencer une deuxième phase qui fournit un bonus de jusqu’à 200 euros pour l’achat d’un abonnement internet avec les mêmes caractéristiques que celles indiquées pour la première phase, mais a prévu destiné aux familles ayant un revenu inférieur à 50 mille euros. D’

Enfin, il convient de rappeler que les appareils qui peuvent être achetés en même temps que l’offre restent la propriété des opérateurs pour les douze premiers mois de signature du contrat.

Il s’agissait en outre d’un des points les plus contestés par les associations professionnelles. En effet, Aires, association de détaillants spécialisés dans la vente d’appareils électroménagers, a demandé la suspension du bonus et a eu recours au Tar parce que la facilité de bonus telle qu’elle est discriminerait les magasins d’électronique spécialisés .

Catégories de l'article :
Déménagement
Show Buttons
Hide Buttons
Tip Top Déco & Maison